demandez votre devis gratuit

Diagnostic immobilier Eaubonneespace client DPE EaubonneNOUS CONTACTER Diagnostic immobilier Cormeilles-en-ParisisDEVIS GRATUIT DPE Cormeilles-en-Parisisvos obligations DPE CergyPaiement en ligne

L’histoire du plomb et ces risques sanitaires - 28/04/2020

  • Qu'est-ce que c'est le Plomb ?

Le plomb est un élément chimique simple dont le symbole est Pb.

Il s'agit d'un métal, bleuâtre, malléable et particulièrement lourd (plus de 11 fois la densité de l'eau).

Le plomb pur, résultat de la désintégration de l’uranium, est rare à l'état natif. Son extraction est associée à celles du zinc, de l'argent ou à celle du cuivre. Il se rencontre dans la nature sous différentes compositions minérales : la cérusite (PbCO3) ou de sulfure, la galène (PbS)

L’homme utilise le plomb depuis plus de 7000 ans en raison de sa facilité d’extraction, de son bas point de fusion et de sa grande malléabilité. Ceci lui a permis d’être utilisé dans diffèrent domaines d’application comme l’industrie, l’imprimerie, l’art plastique, l’agriculture, la construction…

D'un point de vue historique, le plomb était utilisé dans la conception des glaçures de poterie (il y a 4000ans), de pièces de monnaie (il y a 1000ans), des objets d’art, dans la vaisselle et dans les tuyaux en plomb pour la circulation d’eau.

Plus récemment, le plomb a été utilisé dans la fabrication des sels de plomb, des produits de maquillage, comme pigment rouge, comme élément dans des peintures, comme peinture anticorrosive pour le fer (peinture au minium) puis jusqu’à une date récente comme revêtement anticorrosion.

Les peintures aux pigments à base de plomb sont interdites en France depuis le 1 janvier 1949 et l’interdiction pour les canalisations en plomb remonte à 1995.

  • Qu’est ce que la peinture au plomb ?

L’épopée du plomb n’a pas épargnée la fabrication de peinture contenant du plomb. Des dérivés minéraux de plomb ont étaient utilisés comme pigments :

•              Le minium gris : peinture pour radiateurs

•              Le rouge de molybdène :  peinture antirouille

•              La céruse / blanc de plomb : peinture blanche aux propriétés antifongiques pour les pièces humides.

On retrouve aujourd’hui dans les constructions datant d’avant 1949 énormément de peinture contenant du plomb, souvent en sous couche de peinture récente ; d’où l’importance et l’obligation de faire réaliser un diagnostic plomb avant la vente ou la mise en location d’un bien construit avant 1949.

  • Les risques sanitaires liés au plomb :

La maladie liée à la toxicité du plomb est le saturnisme.

Le saturnisme aigu ou chronique est une intoxication qui s’accompagne de violentes douleurs intestinales (coliques de plomb) avec constipation et troubles neuropsychiques ce qui expliquerait le déclin de l'empire romain (utilisation massive de vaisselles en étain et plomb).

Ses effets peuvent se rencontrer après absorption volontaire (enfant absorbant des écailles d'anciennes peintures au plomb) d’un sel de plomb ou par intoxication accidentelle. On retrouve des sels de plomb dans les peintures contenant du plomb.

Les signes d’une intoxication au plomb sont peu spécifiques (anémie, troubles digestifs, atteinte du système nerveux, tremblement, paralysie, néphrite interstitielle (maladie affectant les reins) et pouvant aboutir à des effets mortels.

Le saturnisme touche principalement les enfants habitant dans des logements anciens et insalubres, qui donne un accès à des peintures au plomb dégradées.

Le plomb peut pénétrer dans l’organisme par trois voies : l’inhalation de vapeur ou de poussières, l’ingestion et plus rarement par la voie cutanée.

Les effets toxiques du plomb :

Le saturnisme désigne les manifestations de l’intoxication par le plomb. Ses effets sont multiples :

•              Effets sur le système nerveux :

En cas d’intoxication massive, les conséquences peuvent se traduire par une encéphalopathie convulsivante pouvant aller jusqu’au décès.

Avec une intoxication moins sévère, on a pu observer des troubles neurocomportementaux et une détérioration des facultés intellectuelles.

•              Effets sur la moelle osseuse et le sang :

Le plomb dans l’organisme peut avoir comme effet de bloquer plusieurs enzymes indispensables à la synthèse de l’hémoglobine. Ces effets sanguins aboutissent à une diminution du nombre de globules rouges et donc à une anémie.

L’intoxication aigue reste rare, l’intoxication dite habituelle est liée à une exposition chronique.

  • Des risques plus présents chez l’enfant :

C'est chez le jeune enfant (particulièrement entre 1 à 3 ans), chez le fœtus et l’embryon que les risques à l'exposition du plomb sont plus élevés et graves. A exposition égale, l’organisme d’un enfant absorbe 50% du plomb contre 5% à 7 % pour l'adulte.  Ses effets sont irréversibles.

Le système nerveux des enfants est beaucoup plus sensible à une l’action toxique du plomb. Les troubles neurologiques observés sont généralement l'irritabilité, les troubles du sommeil, la diminution de l’activité motrice, la modification du comportement, la stagnation du développement intellectuel et une baisse du quotient intellectuel.

  • Le risque dans nos logements et le diagnostic plomb :

Le risque dans nos logements intervient en particularité via les peintures au plomb dégradées et donnant lieu à des écailles et poussière.

Le risque est plus élevé chez les enfants car ils ont tendance à porter les écailles de peinture à la bouche ou à les manger : il est dit que les peintures au plomb ont un petit goût sucré.

Les risques sont aussi associés aux travaux de rénovation sur un élément comprenant une peinture au plomb et pouvant ainsi engendrer des poussières ou écailles insalubres lors des interventions (grattage des anciennes peintures, ponçage...)

  • Face à ces risque sanitaires un diagnostic Plomb est obligatoire :

Le diagnostic Plomb a été rendu obligatoire pour l’ensemble des transactions vente ou location, d’une maison ou d’un appartement si le permis de construire du bâtiment date d’avant le 1 janvier 1949.

Le diagnostic Plomb a pour objet de faire le bilan de la présence ou de l'absence de plomb dans les peintures du logement, de leurs états de conservation (bonne état / dégradation des peintures)

Aujourd’hui, il est illégal de louer un bien avec des peintures au plomb dégradées ; le propriétaire doit avant la mise en location remettre en bon état toutes les parties du bâtiment contenant du plomb.

  • Quelques précautions à prendre :

Pour éviter que votre enfant ne s'intoxique :

•              Surveillez l'état des peintures et effectuez les réparations qui s’imposent sans attendre qu’elles s’aggravent,

•              Luttez contre l’humidité qui favorise la dégradation des peintures,

•              Evitez le risque d’accumulation des poussières : ne poser pas de moquette dans les pièces où l'enfant joue, nettoyer souvent le sol, les rebords de fenêtres avec une serpillière humide,

•              Veiller à ce que votre enfant n’ait pas accès à des peintures dégradées, à des papiers peints contenant une feuille de plomb, ou à du plomb laminé (balcons, rebords extérieurs de fenêtres) ; laver ses mains, ses jouets.

En cas de travaux portant sur des revêtements contenant du plomb : prenez des précautions suivantes :

•              Si vous confiez les travaux à une entreprise, remettez-lui une copie du constat du risque d’exposition au plomb, afin qu'elle mette en œuvre les mesures de prévention adéquates,

•              Tenez les jeunes enfants éloignés du logement pendant toute la durée des travaux. Avant tout retour d’un enfant après travaux, les locaux doivent avoir été parfaitement nettoyés,

•              Si vous réalisez les travaux vous-même, prenez soin d’éviter la dissémination de poussières contaminées dans tout le logement et éventuellement dans le voisinage.

Si vous êtes enceinte :

•              Ne réalisez jamais vous-même des travaux portant sur des revêtements contenant du plomb,

•              Eloignez-vous de tous travaux portant sur des revêtements contenant du plomb.

Si vous craignez qu’il existe un risque pour votre santé ou celle de votre enfant, parlez-en à votre médecin (généraliste, pédiatre, médecin de protection maternelle et infantile, médecin scolaire) qui prescrira, s’il le juge utile, un dosage de plomb dans le sang (plombémie). Des informations sur la prévention du saturnisme peuvent être obtenues auprès des directions départementales de l’équipement ou des directions départementales des affaires sanitaires et sociales, ou sur les sites internet des ministères chargés de la santé et du logement.


R2DIAGVotre diagnostiqueur diagnostic plomb sur : 

Cergy - Pontoise - Osny - Herblay - Conflans saint honorine - Andrésy - L'isle adam - Persan - Magny en vexin - Vauréal - Jouy le moutier - Ennery - Marines - Us - CharsNeaufles-Saint-MartinÉtrépagnySérifontaine - Gisors


« Retour aux actualités

vente ou location : les diagnostics obligatoires

ILS NOUS FONT CONFIANCE