<
Diagnostic immobilier Eaubonneespace client DPE Eaubonneêtre rappelé DPE EaubonneNOUS CONTACTER Diagnostic immobilier Cormeilles-en-ParisisDEVIS GRATUIT DPE Cormeilles-en-Parisisvos obligations DPE DomontPaiement en ligne

Étiquettes DPE, passoires thermiques : les mises en vente du 1er trimestre 2024 à l’étude - 26/06/2024

Pour la troisième édition de La Vigie, GoFlint, plateforme éco-responsable dédiée aux annonces immobilières, présente une analyse de la répartition des biens mis en vente selon leur étiquette au diagnostic de performance énergétique (DPE), et ce, au sein des quarante plus grandes villes françaises. Elle illustre aussi l’impact du résultat DPE des biens sur leur prix de vente. Ce rapport souligne enfin les différences notables entre les biens mis en vente à Paris et la région parisienne et ceux mis en vente dans le reste du pays. Voyons de plus près ce que dévoile ce rapport.

Quelle était la répartition des notes DPE des biens destinés à la vente au 1er trimestre 2024 ?

L’analyse de GoFlint concernant la répartition des biens mis en vente selon leur étiquette au DPE se déploie sur les quarante plus grandes villes de France comptant plus de 100 000 habitants. Selon l’étude, 13,6 % des biens mis en vente au 1er trimestre 2024 étaient classés F ou G au DPE alors que seulement 7,5 % étaient classés A ou B. Quant à la ville abritant le plus de logements très énergivores, il s’agit sans conteste de la capitale avec 63 % des biens ayant un DPE E, F ou G, dont 29,3 % de passoires thermiques (DPE F ou G). Le rapport révèle d’ailleurs que sur onze passoires thermiques mises en vente, l’une d’entre elles est située à Paris. En termes de quantité de passoires thermiques destinées à la vente, la capitale l’emporte donc haut la main, suivie du Havre, de Montreuil, de Boulogne-Billancourt puis d’Argenteuil. À l’inverse, c’est la ville d’Aix-en-Provence qui compte le plus de logements très performants avec 21,8 % de logements ayant un DPE A ou B.

Une étude sur l’impact du diagnostic de performance énergétique sur les prix immobiliers

Le rapport de La Vigie révèle aussi de fortes disparités entre Paris et le reste de la France concernant le prix des passoires thermiques en vente. En moyenne, ces biens sont décotés globalement de 18,4 % pour les appartements et de 33,9 % pour les maisons par rapport aux habitations vertes, soit extrêmement performantes (logements de classe A ou B). Or, à Paris, les passoires thermiques en vente demeurent à des prix élevés par rapport au reste du territoire (164 % de plus par rapport au prix attendu). Cette particularité est due au nombre important de logements mal notés par rapport à la totalité des logements parisiens, ce qui laisse peu de marge à la valeur verte pour s’exprimer. Après Paris, ce sont Boulogne-Billancourt, Montreuil, Annecy et Aix-en-Provence qui affichent des passoires énergétiques avec des prix supérieurs à la moyenne. À l’inverse, c’est à Saint-Étienne que les passoires thermiques en vente affichent les prix les plus bas.

Si vous projetez de mettre en vente votre bien, sachez que notre société de diagnostics immobiliers peut réaliser toutes les expertises dont vous avez besoin, y compris l’audit énergétique nécessaire pour la vente d’un bien en monopropriété de classe F ou G au DPE.


« Retour aux actualités

vente ou location : les diagnostics obligatoires